Au-delà du Parti…

Cercle Marx – 27/03/2021

« Notre méthode c’est celle de Marx, le matérialisme historique et dialectique, que nous appliquons aux propres thèses de lui-même et/ou d’Engels émises à une période bien précise (après le Manifeste du Parti Communiste de 1848, deuxième moitié du XIXe siècle) et qui par là, en portent les limites. En quelque sorte, Marx ne doit plus être simplement un « critique du marxisme » mais aussi un critique… de Marx ! » (Collectif Junius, Au-delà du parti)

« Au-delà de la nécessité du Parti, il y a chez Marx une contradiction sur la façon dont se constituera ce Parti en liaison avec le mouvement du prolétariat. Tantôt est affirmé le fait que le Parti doit être une organisation construite préalablement au mouvement, celui-ci n’étant alors que le moyen pour la développer (…) Mais tantôt est affirmé le contraire, à savoir que le Parti est une organisation produite par le mouvement… » (Collectif Junius, Au-delà du Parti)

« La contradiction est source de toute vie sociale et continuera de l’être, même dans le communisme. » (Collectif Junius, Au-delà du Parti)

Un texte essentiel à (re)lire, notamment pour tous les « paumés » qui douteraient encore que l’œuvre de Marx soit un immense chantier inachevé rempli de contradictions, de positions hétérogènes, de tensions riches et fécondes pour la réflexion d’émancipation authentique… Contre toutes les lourdeurs lénino-bolchéviques de certains marxistes sectaires qui condamnent la lecture dialectiquement intelligente sur le youtubisme réifiant de la fausse conscience idéologique triomphante, il faut au contraire lire et problématiser… Contre toutes les lourdeurs dogmatiques de certains vulgaires petits flicaillons de la « police de la pensée » marxiste-spectaculaire du même catéchisme « gâteux » aux antipodes de la dialectique, il faut dialectiser, repérer des problèmes et sortir du « prêt à penser » sourd et stupide…

27/03/2021