Entretien avec un hérétique…

Bientôt prêt…

https://cerclemarx.com/entretien-avec-un-heretique/

« En effet, en dehors de la destruction directe de l’humanité – hypothèse qu’on ne peut pas escamoter – il y a trois devenirs du mode de production capitaliste : l’autonomisation complète : utopie mécaniste ; l’homme devenant un simple appendice du système automatisé, mais il a encore un rôle d’exécutant ; une mutation de l’homme, bien mieux un changement d’espèce : obtention d’un être totalement programmable ayant perdu les caractéristiques de l’espèce Homo sapiens ; cela n’exige pas nécessairement une automatisation ; cet être domestiqué à la perfection pourra faire n’importe quoi ; une folie généralisée ; le capital se mettant au niveau et réalisant sur la base de leurs limitations actuelles tout ce qu’ils veulent (normal ou anormal), mais impossibilité pour l’homme de se retrouver ; la jouissance étant toujours à venir. L’homme est entraîné dans le run away du capital et l’entretien. » (Invariance, Errance de l’humanité)